Tout est un remix

La religion de l’innovation technologique est tellement forte dans les esprits, que l’on pense être entouré de produits purement nouveaux et tous plus inédits les unes que les autres. Il n’en ait vraiment rien. Cette très intéressante vidéo le rappelle avec acuité, en reprenant des exemples classiques : Edison et l’ampoule à incandescence, Apple et Xerox. Dans ces deux cas l’originalité foudroyante a été dans la capacité à industrialisé et rendre accessible au plus grand nombre des technologies révolutionnaires… Inventées et inexploitées par d’autres. Les processus de copie, de reverse engineering, d’émulation, de compétition, d’amélioration séquentielle et d’agrégation technologique sont au coeur même de l’innovation. Ou pour le dire de façon synthétique : copier, transformer et combiner. Et c’est bien sur ces mécanismes que l’on s’appuie invariablement pour organiser des séances de créativité industrielle.

Très peu souvent l’invention elle-même est à l’origine de l’innovation, c’est-à-dire à une transformation du marché. Un exemple de création purement originale, sortie de l’esprit d’un génie est d’ailleurs bien difficile à trouver. Si vous souhaitez la lire, la transcription complète du commentaire est ici.

philippe@icopilots.com'

Author: Philippe

Since then he has been training 200 to 300 startups a year, consulted for dozens of multinationals on rupture innovation or corporate incubation, and was directly involved in more than 150 startups building their market fit and scaling up their business. Philippe also teaches innovation and business model design in key MBA programs in Paris and Shanghai and is now living in Amsterdam.

Comments are closed.