Tesco innove sa distribution en Corée du sud

La chaîne britannique Tesco se bat activement en Corée du sud pour imposer ses supermarchés. Au travers de la marque Home Plus, Tesco est finalement parvenu à atteindre la deuxième place, face à son concurrent local direct. Pour cela Tesco a déployé de nombreuses innovations. L’une d’elle joue sur sa méthode de distribution. Comme beaucoup de supermarchés modernes, l’idée est de raccourcir, voir de supprimer complètement, la douleur des courses le samedi. Tesco a choisi de disposer dans le métro coréen des affiches représentant en grandeur nature, les principaux produits achetés par ses clients :

A chaque produit est associé un QR code qui permet de commander avec son smartphone en attendant l’arrivée du métro. Le lendemain, le caddy virtuel est livré au domicile. Simple et efficace :

Ce qui est assez notable je trouve, c’est que ce n’est pas une solution reposant sur des artifices technologiques très pointus. Pas d’écrans tactiles interactifs, pas de chips NFC. Quelques photos, et une interaction simple gérée par une application mobile. L’innovation est réellement dans le choix de la distribution : là où une enseigne aurait choisi d’appliquer les métriques habituelles de son marché (plus de ventes = plus de magasin), Tesco est parti dans une direction contre-intuitive (comment faire plus de ventes sans créer de nouveaux magasins).

La créativité en général, et l’innovation en particulier, naissent souvent de contraintes inédites.

Leave a reply