Évolution de l'iPod
comment 1

Changer le marché

La technologie ne suffit pas : la disparition de Jobs a suffisamment été commentée depuis la fin de la semaine pour ne pas y revenir. Du coup il me semblait plutôt important de reparler de la dernière keynote d’Apple et d’identifier trois éléments clefs de la stratégie d’Apple qui ont été éludés :

1. Un bond en avant dans l’expérience utilisateur

Le mot-clef est bien entendu SIRI. Au-delà de la prouesse technologique permettant la reconnaissance non pas seulement des mots, mais de phrases dans leur contexte, cet outil issu de la recherche militaire va ouvrir un nouveau champ d’interaction avec nos mobiles, notre environnement. L’analogie avec la technologie GPS de ce point de vue n’est certainement pas trop forte. Et la concurrence ici n’est plus depuis longtemps Microsoft, Dell ou HP, mais bien Google. Il suffit d’ailleurs de constater que SIRI ne va recourir à Google qu’en dernier ressort, proposant plutôt Yelp pour les recherches géolocalisées et Wolfram Alpha pour tout ce qui touche aux connaissances encyclopédiques et au calcul.

Il ne faut pas oublier que la reconnaissance vocale existe depuis longtemps. Nous allons la trouver de plus en plus sous Android :

Mais il y a une différence majeure entre un gadget qui fonctionne bien et une expérience intégrée qui change la façon dont nous vivons. C’est la différence qu’il y a entre un Kindle et un autre eReader, entre un iPad et une autre tablette. Affaire à suivre.

2. Un bond en avant dans la technologie sous-jacente

Tout comme les concurrents n’arrivent pas à produire des équivalents de MacBook Air à un prix comparable, il va être difficile d’industrialiser et de vendre un équivalent de l’iPhone 4S. Deux points clefs sont venus étendre considérablement l’avance d’Apple : l’appareil photo et la puce A5. Il ne faut pas s’y tromper, l’appareil photo devient un élément de plus en plus différenciant pour un mobile. Celui-ci remplace de plus en plus tous les compacts, au point de fermer peu à peu ce marché. Qui veut encore utiliser un compact 8M pixels qui ne serait pas connecté à Facebook et qu’il faut transporter (chargeur inclus en voyage) en plus de son mobile ? Ce secteur de marché est bientôt mort.

La puce A5 amène de son côté deux atouts clefs : (1) de meilleurs graphiques pour ce qui est devenu une console de jeu mobile à part entière et (2) une utilisation de la batterie encore améliorée alors que la puissance de calcul augmente. Les échecs de la Nintendo 3DS et de la Sony Vita montrent bien qu’ici aussi un marché est en train d’être phagocyté par le mobile. La batterie est quand elle un enjeu industriel un peu passé sous silence pour le grand public, mais qui est un champ de compétition féroce. Vous allez inévitablement entendre de plus en plus parler de la loi de Koomey qui devient tout aussi importante que la loi de Moore : « Pour une tâche informatique donnée, la consommation électrique utilisée est divisée par deux tous les deux ans et demi ».

Loi de Koomey

Apple frappe fort à ce niveau et sa volonté de développer cette puce A5 initialement pour l’iPad avec un rapport puissance / consommation exceptionnel, apparaît ici aussi comme visionnaire.

3. Le design n’est pas un acte cosmétique

Mais ce nouvel iPhone ressemble au dernier et là le bat à blessé pour beaucoup de monde. Pourquoi ne pas avoir changer la forme, apporter une nouveauté visible ? Je ne vais certainement pas défendre ce choix plus que le ne pourrait le faire Apple, mais j’ai peur que nous ne voyons là que l’inconstance des marchés avides de nouveautés et de changements pour le plaisir du changement. Dans toute l’histoire d’Apple à aucun moment le facteur forme n’a pris le pas sur l’intérêt de l’utilisateur. C’est tout simplement la compréhension de ce qu’est le design : forme et usage se rejoignent de la façon la plus simple possible.

Évolution de l'iPod

Il est ainsi clair qu’iPhone et iPad vont rentrer dans un cycle d’évolution identique : un changement interne et externe tous les deux ans apportant de nouvelles expériences utilisateurs et une progression intermédiaire du hardware. Nous aurons donc bien la prochaine fois un iPhone 5.

Et pour m’amuser au jeu risqué des prédictions, il ne serait pas idiot de voir arriver une solution de paiement mobile et toujours pas de NFC. Comme c’est un sujet sur lequel je travaille, j’aurais l’occasion d’en reparler à mes clients. ; )

Catégorie : Technologie

Au sujet de l'auteur

Business Designer - CEO - PhD - MBA - Philippe accompagne les startups et les grands groupes dans leur processus d'innovation. Il soutient, challenge et accompagne les entrepreneurs scientifiques, techniques et créatifs, vers une une meilleure profitabilité de leur modèle économique, une croissance stable. Philippe enseigne aussi l'innovation et l'entrepreneuriat dans plusieurs programmes master internationaux.