Tour d’horizon de l’innovation ouverte et participative

Je donne demain un cours à l’ENSCI sur l’innovation ouverte et participative et plus tard sur l’innovation de modèle économique. Voici les supports sur la première partie :

Il y a de nombreuses façon d’aborder l’open innovation, mais dans le peu de temps que j’aurai, je trouve assez intuitif de traiter ce sujet en fonction du degré d’ouverture que l’on va déployer. De façon systémique cela donne les 6 niveaux suivants :

 

La réalité est plus un continuum que des marches d’escaliers, mais l’idée générale est là.

Mon problème avec les startup weekends

Cela fait quelques mois que je suis en train de développer un problème avec les startup weekends. Je n’avais pas trop pris le temps d’analyser ce sentiment diffus jusqu’à hier après-midi où plusieurs choses se sont mises en perspective, après avoir travaillé avec une équipe d’étudiants lançant leur projet à l’issue d’un de ces évènements. Continuer la lecture de Mon problème avec les startup weekends

Participez à la 3e Édition du programma NETVA

Le programme « New Technology Venture Accelerator » est un dispositif développé par la Mission pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux États-Unis, qui sélectionne sur concours des startups technologiques françaises souhaitant s’implanter à Boston ou San-Francisco.

Dix jeunes entreprises technologiques françaises ont déjà ainsi pu prendre pieds efficacement sur le marché américain depuis 2010. Les startups prisent en charge sont formées et coachées aux spécificités du marché US et démarrent par un voyage d’immersion dans l’écosystème entrepreneurial de la côte Est ou de la côte Ouest.

Les candidatures sont ouvertes depuis le 15 février et seront fermées le 15 avril 2012 sur le site web du programme, où vous trouverez l’appel à projets ainsi qu’un guide pour les candidats. Si presque tout est pris en charge si vous êtes sélectionnés, il vous restera à prendre en charge 1.700 Eur ce qui me semble être une très belle opportunité !

Et si nous proposions du e-consulting ?

Cela fait souvent partie du travail initial avec les clients : leur expliquer que les études de marché jouent un rôle très limité dans l’exploration et la compréhension d’un marché dans lequel ils souhaitent se projeter.

Quand j’ai commencé mon activité de conseil en 2007, puis quand j’ai co-fondé Merkapt, j’ai été moi-même confronté à ce principe. Bien que pensant que la T/PME serait mon coeur d’activité, cela n’a pas jamais été le cas. Grands groupes et startups ont été en réalité beaucoup plus actifs à m’employer avec Stéphanie, positionnant finalement l’activité de l’agence dans une configuration marché qui a été à la fois inattendue et beaucoup plus excitante.

Aujourd’hui je suis en train de réaliser que l’étendue de notre zone de chalandise qui de Marseille se déploie sur Grenoble, Lyon, puis Paris et Bruxellles, mais aussi Londres et Singapour… change la façon dont j’envisageais la consultation jusqu’alors. Le téléphone, les web-conférences et le travail à distance représentent pour certains dossiers de 60 à 80% du temps de travail effectif avec le client.

En parallèle je réalise aussi que la plupart des dossiers de startups que j’ai en phase de démarrage se calibrent très bien sur un accompagnement initial de 3 à 6 demi-journées. Sur cette phase courte nous avançons très vite en structurant les fondamentaux du projet, la vision de l’entrepreneur, la mission de l’entreprise, l’analyse de sa valeur ajoutée, son positionnement concurrentiel, le scénario principal de business model, deux scénarios alternatifs et sa démarche commerciale.

Ce travail initial est un déclencheur très efficace pour l’entrepreneur qui met au clair en très peu de temps tout son projet et qui possède ensuite les clefs pour avancer sur les 6 prochains mois.

Tout cela me conduit à réfléchir à me résoudre à formuler tout cela comme un produit « pack » très lisible et accessible, avec une phase initiale de rendez-vous en face à face, puis la suite du travail par vidéo-conférence. Je vais commencer à en parler plus autour de moi et vais attendre vos retours pour finir de mûrir tout cela…

Transition professionnelle

Depuis très longtemps je m’intéresse à ce passage, ce moment (plus ou moins long) pendant lequel, nous ne sommes plus vraiment attachés à l’état précédent mais pas encore dans le nouvel état. Comme lorsque l’on prend l’avion, nous avons quitté la ville de départ mais ne sommes pas encore arrivés à notre destination. Ces moments peuvent être dans notre vie, des moments de stress, d’anticipation positive ou négative, de peur, de joie, ou même de tristesse. Continuer la lecture de Transition professionnelle

Et si l’on arrêtait d’innover des problèmes qui n’existent pas ?

J’étais lundi avec la partie de la nouvelle promotion de l’Executive MBA d’Euromed Management, qui va suivre la filière « entrepreneuriat ». Avec deux autres professeurs nous leur avons d’une part présenté le programme à venir, le travail attendu et la façon dont nous allons les accompagner pendant 12 ou 24 mois selon leurs options. Comme nous le faisons maintenant de façon régulière, nous démarrons ce programme avec quelques exercices simples de positionnement et tentons de dégager avec eux les premières pistes qui vont structurer leur projet. Continuer la lecture de Et si l’on arrêtait d’innover des problèmes qui n’existent pas ?