A-t-on sauvé le soldat BPI ?

Ne sachant pas si cela allait être très productif, j’ai beaucoup hésité à parler des changements annoncés par la BPI :

Jusqu’à présent, nous avions une vision trop technologique de l’innovation, ce qui nous obligeait à tordre nos critères de financement pour soutenir certains projets prometteurs. Pour régler ce problème, nous avons donc pris le temps d’opérer un changement profond dans notre stratégie d’investissement – Paul-François Fournier, BPI

Si l’agitation brownienne de la Frenchtech autour des clochers de village ne peut conduire à rien, l’ouverture de la BPI à l’innovation non-technologique est peut-être, enfin, celle d’une bascule complète de notre économie. Continuer la lecture de A-t-on sauvé le soldat BPI ?

Et si le numérique ne servait pas à grand chose ?

Vous trouverez ici une présentation rapide pour les Talent Days du pôle Imaginove sur le numérique.  L’idée générale, dans le prolongement d’une première discussion sur le sujet à Blend Web Mix, est de se demander si finalement si le numérique ne servait pas à grand chose ? Continuer la lecture de Et si le numérique ne servait pas à grand chose ?

Apple ne vend plus de produits

Difficile de ne pas réagir aux annonces faites hier par Apple. Non pas tellement pour les annonces et les nouveaux produits présentés eux-mêmes, mais surtout pour la myopie des commentaires qui tombent en avalanche depuis plusieurs heures.  Continuer la lecture de Apple ne vend plus de produits

Withings, enfin la maturation de l’internet des objets ?

Je ne cache jamais mon scepticisme sur tous les buzz-words technologiques qui excitent tous ceux qui ne sont pas directement concernés par les produire et les conduire au marché. Parmi ces buzz-words, l’internet des objets est celui qui accumule probablement le plus de concepts fumeux. L’idée globale semble être que si l’on met suffisamment d’internet dans une lampe de chevet, ou une balance, le monde tel que nous le connaissons va s’ouvrir vers une nouvelle ère des lumières. Continuer la lecture de Withings, enfin la maturation de l’internet des objets ?

Le hold-up numérique, partie 1 : l’illusion de l’accélération

L’innovation accélère chaque jour et le numérique est l’une des forces majeures présidant à cette accélération qui laisse tant d’entreprises sur le carreau. Si vous souhaitez survivre dans un marché globalisé, il est nécessaire de prendre rapidement des précautions élémentaires, pour adapter votre entreprise à une économie 2.0. Face à des clients de plus en plus exigeants et de plus en plus consommateurs de nouveaux usages, face à la nouvelle génération de « digital natives » il vous faut changer les règles du jeu !

Si vous avez hoché la tête d’un air vaguement ennuyé sous le poids de ces évidences, peut être devrions-nous poser et remettre les choses à plat. Car vous êtes probablement victime d’une prise d’otage intellectuelle et culturelle entretenue autour de la mystique des « nouvelles technologies » (comme l’on disait déjà dans les années 80).

Dans cette série d’article, nous allons essayer ensemble de mettre tout cela à plat et d’y voir clair, pour vous éviter d’être victime du hold-up numérique.  Continuer la lecture de Le hold-up numérique, partie 1 : l’illusion de l’accélération

Un bref retour sur les 15 ans de Genopole

Je participais mardi 21 janvier aux 15 ans de Genopole à Evry avec un rôle particulier, celui d’animateur de la journée. Rôle central mais très modeste, il s’agissait essentiellement pour moi d’assurer la fluidité de la journée avec les nombreux intervenants professionnels et politiques. Continuer la lecture de Un bref retour sur les 15 ans de Genopole

Innover comme dans les années 50 ?

Notre goût pour la technologie est une chose insondable.

Alors que la question fondant toute entreprise économique est « De quoi a besoin le marché que je puisse lui fournir de façon durable ? », nous passons notre temps depuis l’après-guerre à essayer de pousser dans le monde social de nouvelles technologies. En faisant cela un coin obscur de notre cerveau est convaincu que la seule vertu d’une nouveauté perpétuellement entretenue permettra de construire des empires économiques. Et comme notre cerveau est notre ennemi dans bien des cas, il nous pousse à justifier cela en analysant a posteriori les entreprises qui ont survécu, pour lire leur succès sous l’angle technologique. Continuer la lecture de Innover comme dans les années 50 ?